ABOUT    EDITIONS    EXPOSITIONS    NEWS    READ ME






TALENTS CONTEMPORAINS - 7ÈME ÉDITION

« Un volume transparent, en verre soufflé, avec en son centre un creux, se présente à nous. On peut l’observer sous différents angles, tourner autour, regarder à travers.
Vague, iceberg, glaçon, trace, cavité, tempête, fragment ?

Benjamin Rossi consigne le réel et la nature en les sculptant, il propose un inventaire de formes discrètes, naturelles à travers différentes techniques – gravure, photographie, explosion -, qu’il expérimente lui-même, avec une rigueur scientifique. Il appréhende le monde de manière protocolaire, avec une certaine froideur, à la manière d’un laborantin. Diplômé de la section art et espace des Arts Décoratifs de Paris (2014), Benjamin Rossi a un rapport particulier au volume.

Face aux bouleversements écologiques, mais sans être moralisateur, l’artiste va s’intéresser aux lieux, aux territoires et effectuer des prélèvements pour créer une bibliothèque des formes naturelles et géométriques du monde. Cette conscience écologique s’opère dans une manière de donner à voir des éléments de notre environnement. Algue, sel, pierre, terre… sont transposés dans de nouveaux matériaux, pour éveiller la curiosité du public. Benjamin Rossi effectue un subtil travail de passeur.
Avec Après la Mer, les Chaos, l’artiste poursuit une réflexion sur le temps, le préexistant et l’éphémère. Cette sculpture témoigne de l’ère Stampienne, environ 30 millions d’année en arrière, lorsqu’une mer chaude était présente sur l’actuelle Île-de-France et notamment la Forêt de Fontainebleau. B. Rossi y a effectué un prélèvement en argile crue sur une faille de ce territoire, liant le choix du verre à la matière siliceuse de la forêt. Il souhaite ainsi conserver des traces sans altérer les formes d’origine.

Dans l’ensemble de son travail, Benjamin Rossi s’intéresse aux procédés scientifiques, fasciné par les différentes techniques développées. Expérimentant lui-même la plupart des procédés, il interroge l’empirisme. À travers ces différents champs d’exploration, prenant la nature comme terrain d’étude, l’artiste dégage une écriture de formes à la fois brute et sensible. »

Marie Terrieux

Texte rédigé pour l’exposition Talents Contemporains - 7ème édition
09 février au 21 avril 2019 / Fondation François Schneider, Wattwiller (France)